topblog Ivoire blogs

21/01/2011

Prétendu soutien de Kadhafi a Gbagbo - Le démenti de la Lybie


Politique

Prétendu soutien de Kadhafi a Gbagbo - Le démenti de la Lybie
Publié le vendredi 21 janvier 2011 | Le Patriote

Dans sa publication du 18 janvier 2011, le Journal Ivoirien "L'inter" a écrit les propos suivants:
"Kadhafi prend position: ``Ce n`est pas à la France et aux USA d`imposer un président à la Côte d`Ivoire``Le président de la République déclaré élu et investi par le Conseil constitutionnel, Laurent Gbagbo, vient de recevoir un autre soutien de taille dans la bataille autour du fauteuil présidentiel. Celui du dirigeant libyen, le Colonel Mouammar Kadhafi. Le frère guide libyen a dénoncé l`ingérence de la communauté internationale notamment la France, les États-Unis, l`Onu, dans les affaires internes de la Côte d`Ivoire."
Le Comité révolutionnaire de la résistance au colonialisme et au terrorisme, avec à sa tête le frère Mouammar Kadhafi, Guide de la révolution, tient à démentir ces propos mensongers et de propagandes. Voici ce qui s'est passé en vérité.
C'était le 17 janvier à Tripoli, lors de la conférence historique des immigrants Africains en Europe, au palais du Guide de la révolution. Le guide, dans son intervention a pris des exemples sur certains conflits en Afrique, tels que ceux de la Côte d'Ivoire, de la Tunisie, du Soudan, etc., afin que, aujourd'hui, on en tire des leçons pour le bon développement de nos pays et de notre continent. Ceci devant contribuer à créer les États-Unis d'Afrique qui pourront mettre fin à tous nos soucis. C'est ainsi que le Guide de la Révolution a dit ceci:
"Nous devrions prendre nous-même nos responsabilités et trouver des solutions à nos conflits aujourd'hui nous assistons la cote d'ivoire qui est divisée en trois, où allons-nous ? Ce n`est pas à la France et aux USA d`imposer un président à la Côte d`Ivoire, Le peuple ivoirien est mature. C`est en toute souveraineté qu`il se choisit un président. Il faut que les Occidentaux respectent la souveraineté des États africains. Ils n`ont pas à s`ingérer dans les affaires internes d`un État africain. Est-ce que les africains s'ingèrent dans les conflits occidentaux?"
Le Comité révolutionnaire de la résistance au colonialisme et au terrorisme réfute le fait de voir en cela une prise de position du Guide, encore moins son soutien à Gbagbo.
1- Depuis que cette crise poste électorale de la cote d'ivoire a commencé, Kadhafi ne s'est pas mêlé ni de près ni de loin et n'a soutenu personne, ni Gbagbo et Ouattara. Kadhafi soutient le peuple ivoirien dans son ensemble, par rapport à ce conflit sans avoir de parti pris.
2- Le conflit ivoirien est tellement sensible et grave que tous les regards et les attentions sont portés sur l'avis du Guide de la révolution. Mouammar el Kadhafi, le roi des rois, géant de l'Afrique a préféré ne pas prendre de position, mais il est préoccupé par la situation ivoirienne et souhaite que tout s'arrange dans la fraternité et dans la sérénité ainsi que tous les autres conflits.

Fait à Tripoli (Libye) le 20/01/2011
Pour le Conseil du comité révolutionnaire de la résistance au colonialisme
et au terrorisme
Diaby Ismaël,
coordinateur du site de la révolution

12:00 Écrit par legourou | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.